Vous souhaitez devenir éducateur canin.

Travailler avec les chiens, c’est votre rêve depuis toujours. Mais aujourd’hui, vous êtes prêt à vous engager dans la voie des métiers de l’éducation canine et du comportement canin. Seulement, vous ne savez pas comment vous y prendre. Chien Pluriel (86) vous explique tout ici.

Sommaire

Quel est le salaire d’un éducateur canin ?
Quelle étude pour devenir éducateur canin ?
Comment devenir éducateur ?
Comment devenir entraîneur de chiens ?

Quel est le salaire d’un éducateur canin ?

Quel est le tarif d’un éducateur comportementaliste canin est la première question que l’on nous pose. Et la réponse influe directement sur la question du salaire. La réponse est donc un peu floue. Selon son niveau d’expertise et ses diplômes, l’éducateur comportementaliste canin peut tabler sur une fourchette allant de 40 euros la séance à 80 euros. Reste que selon la région, certains prix peuvent être prohibitifs. Un bon éducateur comportementaliste canin peut facturer pour 4 000 euros mensuels de services. Il en restera donc 2 000 pour vivre, une fois les charges payées. Pour ce faire, il devra proposer une diversité de services et pour cette raison, il doit se former au mieux. L’activité de comportementaliste est difficile. De nombreux éducateurs se disent eux-mêmes comportementalistes mais sans aucune formation, que leur expérience personnelle. Un peu comme si un médecin vous disait : je n’ai pas de diplôme mais faites-moi confiance, j’ai déjà opéré trente personnes. En milieu rural comme en ville, les échecs sur un chien se savent vite et on perd facilement une clientèle par le bouche à oreille. Conclusion, avant de penser à gagner de l’argent, il vaut mieux réfléchir à le dépenser en formation.

Quelle étude pour devenir éducateur canin ?

Nous parlerons ici des voies sérieuses uniquement. Certains centres de formation européens et autres se targuent de vous former au métier d’éducateur comportementaliste canin, mais sont bien incapables de vous proposer un seul stage en présentiel avec des chiens. Soyons clairs : ils vous mettent en E-learning pendant un an et voilà. La méthode vaut pour tous les métiers et toutes les formations qu’ils proposent. Quel est l’argument ? On vous aidera à trouver des stages, ne vous inquiétez pas. Bien sûr, le jour j, ça ne se passera pas comme ça.

Le Brevet Professionnel (BP) d’éducateur canin est délivré par certains lycées agricoles. Vient également ensuite, la certification d’état de coach en éducation et comportement canin. Il est délivré par l’accefe. Cette certification porte le numéro 31935 sur le registre national des certifications professionnelles.

D’autres écoles forment au métier d’éducateur. Certaines sont sérieuses et d’autres non. Elles ne donnent des diplômes reconnus que par elles-mêmes. Ce détail ne rassure pas forcément le consommateur. C’est donc à vous de trancher ici et de choisir votre école. Dans tous les cas de figure, choisissez une école qui forme aux méthodes douces, positives et actuelles. Évitez les écoles montées sur l’ego du formateur et avec des méthodes personnelles qui n’ont d’autres effets que mettre les chiens en stress.

Comment devenir éducateur ?

La clé obligatoire pour être validé par l’état est l’acaced : attestation de connaissance des animaux de compagnie et espèces domestiques. Sans ce diplôme, suite à contrôle, on vous fera fermer l’établissement. Cette formation est succincte et couvre tous les métiers : éleveurs de chiens, toiletteurs, transporteurs d’animaux et bien sûr les éducateurs canins. Seul problème, cette formation ne vous apprend pas le métier.

Ensuite, il vous fera choisir votre statut juridique : auto entrepreneur ou société de typer SARL ou SASU. De ces choix découlera votre caisse de rattachement : URSSAF ou bien caisse agricole. N’hésitez pas à vous faire conseiller par un expert-comptable ou bien un avocat pour la rédaction des statuts.

Comment devenir entraîneur de chiens ?

Quelle différence y-a-t’il entre un dresseur, un entraîneur et un éducateur ? Nous parlons sur cette page du chien de famille et non pas du chien de travail. Chien Pluriel ne s’adresse qu’aux familles. Chien Pluriel propose des thérapies comportementales, de l’éducation et par exemple de l‘entraînement aux soins médicaux. Le chien de travail est, en effet, dressé » et non éduquer. Il s’agit d’un autre univers qui porte à discussion. Les besoins éthologiques du chien ne sont pas toujours respectés ni couverts. Un chien d’aveugle ne mène pas la vie libre qu’il devrait mener, mais on reconnaît le bonheur qu’il apporte à la personne mal voyante. Il n’y a pas de débat ici. Il peut y en avoir, quand il s’agit de chien de vigiles, mal traités et que ces « professionnels » se repassent comme ils se repassent leur véhicule de fonction. Un chien de berger, quoique chien de travail, a toutes les chances, lui, d’avoir une vie heureuse, en pleine nature, intégré dans une cellule « familiale » avec un travail quotidien qui le motive.

En somme les métiers de dresseur de chiens de berger, de chiens de soutien à l’humain, chiens de recherche, etc. ne sont pas traités dans cet article.